Démarche artistique

En mettant en place un dispositif récurrent de prise de vue à chacun de ses projets, Marion Gotti se constitue comme sujet qui s’abandonne au territoire. L'artiste explore les lieux de passage, les différentes réalités qui l’habitent, par l’expérimentation du mouvement de l’image, de sa matérialité et de sa temporalité. Grâce à son dispositif de captation, elle sillonne les frontières, pour elle, poreuses entre la photographie et la vidéo, entre la lumière et l'ombre, entre le public et le privé, entre les pensées et les images, entre le bruit et le silence. 

Chaque vidéo forme un paysage fragmenté, témoin d’un frémissement constant de l’image et du temps. Ces séquences se révèlent tels de brefs surgissements, de petites paraboles itératives où l’image devient un sujet vibrant.